ACTUS sur… Natacha Chetcuti-Osorovitz, intervenante dans le DIU

 

Natacha Chetcuti-Osorovitz

@ Natacha Chetcuti-Osorovitz

Natacha Chetcuti-Osorovitz (sociologue chargée d’enseignement Centrale Supélec, chercheuse à la Maison des sciences humaines de Belgique) est l’une des responsable du séminaire « Genre et monde carcéral. Perspectives éthiques et politiques ».

Dans le cadre de ce séminaire de recherche une conférence de Myriam Joël (docteure en sociologie) ayant pour titre : « Les femmes impliquées dans des violences sexuelles sur mineurs : un phénomène socialement indicible » se déroulera le lundi 16 Octobre 2017 de 14h à 16h à l’ENS – Paris Saclay / IDHES Salle Pollack à Cachan.

Mais elle est aussi intervenante dans le DIU, Prise en charge des violences faites aux femmes, vers la bientraitance   où elle donne son point de vue de sociologue sur les hommes auteurs de violences conjugales.

Pour information, voici le programme du séminaire de l’IDHES sur cette thématique pour l’année 2017-2018 :

13 Novembre 2017 : Philippe Artières – Institut interdisciplinaire d’anthropologie du contemporain à l’EHESS CNRS – Gouvernance et libéralisme en monde carcéral

11 Décembre 2017 : Fanny Bugnon – Université de Rennes 2 – Faire des femmes jugées un objet d’histoire populaire 

15 Janvier 2018 : Corine Rostaing – Université Lyon 2, membre du Centre Max Weber (CNRS) – L’entre-soi féminin en prisons de femmes : isolement et surveillance 

12 Février 2018 : Camille Lancelevée  – IRIS-EHESS Paris et chargée d’études à la DAP-Ministère de la Justice – Hommes dangereux, femmes vulnérables ? Stéréotypes de genre et parcours de santé mentale en milieu carcéral

12 Mars 2018 : Natacha Chetcuti-Osorovitz – Centrale Supélec, IDHES/ENS Paris Cachan et Patricia Paperman – Université Paris 8 Vincennes Saint Denis – « Surveiller et punir » le genre

16 Avril 2018 : Manuela Ivone P. P. da Cunha – Universidade do Minho, Gualtar, Portugal – La saillance variable du genre dans le monde carcéral : une perspective diachronique-comparative

14 Mai 2018 : Coline Cardi – Université Paris 8 Vincennes Saint Denis – Le traitement carcéral des femmes détenues : une pénalité « douce » ?

 

 

 

Publié par Un maillon manquant

Laisser un commentaire

Please copy the string QL5mk2 to the field below: