Article paru dans le journal Le Crestois du 3 Novembre 2017

Perrine MilletUne drômoise crée un diplôme pour former les soignants aux maltraitances faites aux femmes.Un diplôme inter universitaire vient d’être créé par l’association « Un maillon manquant ». Il sera dispensé dans trois universités de France. Impulsé par Perrine Millet, praticienne hospitalière, médecin gynécologue obstétricienne, au centre hospitalier de Montélimar, ce diplôme est né d’un constat simple : « Les femmes victimes de violences ne sont pas suffisamment décelées et écoutées dans le monde médical. Un certain nombre de médecins et de soignants manquent d’outils, de connaissances ou de temps pour accorder à leurs patientes une écoute et des solutions adaptées à leur détresse émotionnelle. » explique Perrine Millet.

L’ancienne gynécologue et engagée pour la cause des femmes, souhaite que ce diplôme forme le personnel soignant volontaire afin qu’il soit en mesure de connaître les différentes formes de maltraitances, dépister les situations à risque et pressentir les maltraitances qui ne se disent pas…

A l’heure où se libère la parole des femmes face aux maltraitances, Perrine Millet, habitante de Die, s’interroge depuis de longues années sur sa pratique de gynécologue obstétricienne.

Depuis 20 ans, elle questionne les femmes sur les antécédents de violences de tout type dont elle lit les traces sur leur corps.

Elle constate aussi qu’une consultation peut être source de maltraitance à l’insu du soignant. Actuellement, elle met en place la première formation universitaire de ce type pour les professionnels de santé (médecins généralistes, kinés, sages-femmes, gynéco-obstétriciens …).

Une formation pour sortir soignants et soignées de la solitude, pour déceler les symptômes des violences passées ou présentes, conjugales ou subies durant l’enfance, enregistrées dans le corps et créer ainsi un parcours de soins adapté à chaque femme, ce qui n’existe pas encore.

Le premier Diplôme inter-universitaire (DIU) « Prise en charge des violences faites aux femmes, vers la bientraitance » démarre en janvier 2018, porté par trois universités.

17 inscriptions sont nécessaires pour le démarrage et la pérennisation de ce diplôme.

Grenoble 04 76 63 71 76 avant le 15 décembre.

fc-sante @ univ-grenoble-alpes.fr

Montpellier 04 67 54 63 58 avant le 4 décembre.

virginie.garcia@umontpellier.fr

Paris-Descartes 01 76 53 46 52 avant le 7 décembre. inscription.dudiu.medecine@scfc.parisdescartes.fr avec le code de formation XUW91

Le teaser de l’association présentant la thématique et la formation : https://vimeo.com/208230439?ref=em-v-share

 

Nous tenons à remercier Le journal Le Crestois pour avoir donnée de son temps pour cette cause et ainsi réalisé cet article.
Vous pouvez retrouver l’intégralité de cet article très bien rédigé sur l’exemplaire papier du 3 novembre 17

Journal Le Crestois