Soutenez nous

.

Soutenez nous financièrement pour aider l’association à réaliser ses actions.

contact@ unmaillonmanquant .org

       Ou remplissez le formulaire ci-dessous.

    Formation diplômante inter-universitaire

    Prise en charge des violences faites aux femmes, vers la bientraitance

    Ce nouveau diplôme inter universitaire (DIU) a vu le jour en 2017, à l’initiative de la Dre Perrine Millet, praticienne hospitalière, médecin gynécologue obstétricienne, retraitée. Riche de 70 intervenant.e.s et d’une approche en trans et interdisciplinarité, ce DIU est la seule formation complète en faculté de médecine sur les violences faites aux femmes et aux enfants, que ce soit en initiale ou en continue. L’originalité de cet enseignement est de cibler les conséquences des violences en santé globale, au delà des conséquences neurologiques et psychiques attendues. Autre particularité, il met aussi en avant la prévention de la transmission transgénérationnelle des violences. Pour ce faire, la périnatalité est LA fenêtre d’opportunité (confère le rapport des 1 000 jours).

    Huit professeur.e.s apportent leur concours et soutiennent par leur expertise, la qualité exceptionnelle de la formation, dont le Prix Nobel de la Paix 2018, le Dr Mukwege.
    Pr Azria, gynécologue obstétricien, chef de service de la maternité de l’hôpital Paris Saint-Joseph, Pre Daligand, psychiatre, professeure émérite de médecine légale, Pr Fourneret, pédo-psychiatre chef du Service psychopathologie du développement, hôpital Femme mère enfant, Bron (69), Pr Henrion, gynécologue obstétricien, ex-président de la Faculté de médecine Cochin-Port Royal, Pre Hoffmann gynécologue obstétricienne, CHU Grenoble, Pr Nisand, gynécologue obstétricien, Pr Roegiers, pédo-psychiatre, professeur d’éthique clinique à St Luc, GIP, Brusselles, Pr Ville, gynécologue obstétricien, chef de service de la maternité Necker, Paris Descartes.

    Objectifs

    • Connaître les différentes formes de maltraitances et leur conséquences médicales graves sur la santé mentale et physique, leurs épidémiologies.
    • Aborder systématiquement les maltraitances lors de l’anamnèse (Recos HAS 2019).
    • Dépister les situations à risque et pressentir les maltraitances qui ne se disent pas.
    • Connaître les différentes prises en charge possibles : physique, psychique, juridique et sociale.
    • Travailler en interdisciplinarité.
    • Orienter et construire un parcours de soin centré sur la patiente.
    • Savoir repérer ses limites et patienter en restant motivé.e.

    Conclusion du cours du Dr Mukwege

    Public

    les soignants du corps

    • Médecins généralistes – étudiants en cours de D.E.S.
    • Gynécologues-obstétriciens
    • Gynécologues médicaux
    • Pédiatres
    • Sages-femmes
    • Masseurs kinésithérapeutes spécialisé(e)s en pelvi périnéologie
    • Radiologues-échographistes en gynécologie obstétrique
    • Autres professionnels soignants sur étude de dossier
    maltraitance gynecologique femmes

    Illustration de Lily Khamsyvoravong

    Programme

    Cliquez sur les modules pour visualiser leur contenu.

    • Contexte historique et contemporain,
    • Données épidémiologiques et sociologiques,
    • Cadre juridique,
    • Répercussions sociaux-économiques : précarité et issues périnatales, prostitution,
    • Répercutions sur les soignants : les traumas vicariants.
    • Violences physiques, verbales, psychologiques, économiques et sexuelles, conjugales,
    • Maltraitances faites aux enfants (filles et garçons),
    • IMG : Une source importante de maltraitances et de SSPT
    • IMG : le point de vue des usagères
    • Maltraitance en échographie/médecine fœtale
    • L’éthique à l’épreuve des violences du soin
    • Maltraitances liées aux soins : le point de vue des
      usagères
    • Conséquences psychiques des violences : le cycle de la violence, l’emprise et le syndrome de stress post-traumatique (SSPT),
    • Conséquences addictives des violences,
    • Conséquences gynéco-obstétricales des violences,
    • Conséquences pelvi périnéales du SSPT,
    • Conséquences sur la parentalité,
    • Conséquences sur la sphère orodontale,
    • Psychologie des femmes victimes de violences intra-familiales : incestes et violences conjugales,
    • Mémoire sensorielle et traces émotionnelles ; témoignage sur les ressources en obstétrique,
    • Les maltraitances et les équipes en périnatalité : la bienveillance prend sa source dans les équipes.
    • La consultation gynéco-obstétricale : la base,
    • Intérêt de l’approche sexologique et du concept de santé sexuelle,
    • Déni de grossesse et accouchement sous X.
    • Organisation de l’entretien et forme des questions
    • L’entretien motivationnel
    • Retours d’expériences, bonnes pratiques : reprises de situation en faux-prospectifs
    • Comprendre et entendre les victimes
    • Psychopathologie des auteurs de violences sexuelles
    • Prise en charge par l’urgentiste,
    • Prise en charge pédiatrique aux urgences : état des lieux,
    • Prise en charge des traumas par la thérapie EMDR,
    • Prise en charge par les kinésithérapeutes,
    • Prise en charge médicolégale, l’ITT,
    • La prise de parole et le recours à la loi pour sortir du chaos de l’inceste,
    • Coordination des parcours de soins – les transmissions,
    • Coordination avec les travailleurs sociaux,
    • Accueil des victimes de VIF par les associations : association MILENA.
    • Résolution d’une situation complexe
    • Exposé des liens inter-professionnels créés

    Programme complet disponible sur demande adressée à contact@unmaillonmanquant.org

    Téléchargement

    Organisation

    Durée un an

    71 heures d’enseignement en présentiel

    Séminaire à Paris (modules 1 à 4):
    du 4 au 8 décembre 2023

    Séminaire à Grenoble (modules 5 à 7) :
    du 11 au 15 mars 2024

    Analyse de la pratique et évaluation à Grenoble (module 8) :
    10 et 11 juin 2024

     

    35 heures d’enseignement en ligne

    Contenus multimédias accessibles sur une plate-forme en ligne.
    Les personnes inscrites au DIU assisteront à deux séminaires dans deux villes différentes (Paris puis Grenoble). Le troisième et dernier séminaire, à Grenoble, est celui de l’évaluation, sous forme d’exposé de résolution de situation complexe par chaque participant.
    Le programme des séminaires se double d’un programme de cours à distance. Chaque participant s’engage à suivre un parcours pédagogique de 35 heures de cours accessibles depuis une plate-forme informatique (celle de Grenoble), assortis d’évaluations par QCM.

    Des modalités d’évaluation souples en lien avec la pratique

    • QCM sur l’enseignement en ligne
    • récit de résolution d’une situation complexe tirée de la pratique et intégrant la mise en place de liens interprofessionnels

    Inscription

    Attention : une liste d’attente existe fréquemment. S’inscrire rapidement en cliquant sur le lien ci-dessous de l’université pilote Grenoble-Alpes.

    Nous vous recommandons avec insistance de vous inscrire à deux (ou plus), cad accompagné.e d’une autre personne de votre réseau. Vous aurez ainsi ciblé un des objectifs du diplôme : travailler en inter-disciplinaire et ne pas rester seul.e.

    Si vous êtes PH, demandez au service de formation continue de votre hôpital s’il prend en charge ce DIU. Si vous êtes profession libérale (kinésithérapeute, sage-femme, médecin…), demandez un devis avec une prise en charge possible d’un ou deux modules par le FIF PL.

    Comité de pilotage

    • Responsable pédagogique à Grenoble : Pre Pascale Hoffmann-Cucuz, professeure gynécologue obstétricienne CHU Grenoble
    • Responsable pédagogique à Paris Descartes : Pr Yves Ville, professeur gynécologue obstétricien, chef de service de la Maternité Necker, Paris Descartes
    • Dre Perrine Millet, praticienne hospitalière retraitée, médecin gynécologue obstétricienne, CH Montélimar
    • Sophie Guillaume, présidente d’honneur du Collège national des sages femmes
    • Mathilde Delespine, sage-femme coordinatrice de la Maison des femmes de Rennes
    • Anne Evrard, représentante des usagères, militante dans l’association Bien Naître à Lyon et au CIANE Collectif inter-associatif autour de la naissance
    • Dre Laure Emery, gynécologue obstétricienne retraitée, Grenoble
    • Dre Roxane Aragones, médecin généraliste, Centre de santé sexuelle

    .

    .

    .

    Soutenez nous

    .

    Soutenez nous financièrement pour aider l’association à réaliser ses actions.

    .

    .

    .

    Intervention du Dr Mukwege dans le diplôme

    L’emprise en chanson

    La claque par Chloé Birds

    Nos derniers articles

    • Soutien de SENSE FOUNDATION BRUSSELS
      Nous remercions vivement la fondation “SENSE Foundation Brussels” qui nous a fait l’honneur, début 2024, d’un mécénat pour soutenir le développement de formations courtes UMM, dernier axe d’actions à mettre en œuvre pour …
    • Participation au colloque Chrysallis Drôme : Inceste, une prise de conscience … Et après ?
      Le 15 septembre, le Dre Perrine Millet a participé à ce colloque de Chrysallis pour la journée annuelle de rencontre et de formation en droit des mineurs, sur le thèmes de « L’inceste, une prise de conscience…Et après ? ». Vous pouvez accéder au compte …
    • Formation de formatrices UMM de 6 binômes de soignants
      Un maillon manquant finalise la formation de formatrices de 6 binômes de soignants de premier recours à Lyon ce 30/10/23 afin d’élargir l’objectif d’UMM: former les soignants pour dépister, accompagner, prendre en charge et orienter les patient.e.s …